Raspberry Pi : tests et matériels

24 mars 2013 rdorigny 0 commentaires

Depuis plusieurs mois, on parle partout du phénomène Raspberry Pi (Framboise Pi). Il s'agit d'un plateforme dédié initialement à la découverte du monde embarqué et de la programmation.

Il faut dire que ce projet a bénéficié d'une grosse surface de pub dans les médias du monde geek! Mais la réussite de cette plateforme n'est pas le fait d'un coup marketing, l'idée est vraiment novatrice. De quoi s'agit-il? Et bien, d'un mini-ordinateur au format smartphone, idéal pour l'apprentissage du monde de l'embarqué. Je pense notamment à Linux embarqué, voir Android.

L'architecture? Un processeur ARM, 256 ou 512Mo de RAM, ports USB-HDMI-Ethernet et un slot pour une carte SD, le tout sur une carte rikiki qui consomme 3W!!!



Commande et matériels

J'ai donc craqué et acheté l'objet en question, il a été conçu pour être low cost ce qui assure son attractivité. Il en existe deux modèles : le Raspberry Pi A 256Mo à 22,99€ ou le modèle plus récent (et donc plus puissant) Raspberry Pi B 512Mo à 37,99€.
Pour réaliser l'achat, c'est super simple, il suffit d'aller sur le site www.kubii.fr. Ce site est dédié à notre gadget! :-)

Kubii.fr propose les deux plateformes de développement ainsi que l'ensemble des périphériques associés. On trouve toutes sortes de boîtiers, de câble. Me concernant, j'ai opté pour la facilité en choisissant un kit raspberry B + boitier, plus coûteux mais comme je suis un peu feignant, cela m'évitera de le monter... Je sais l'esprit est plutôt de réaliser une appliance du style cheap, mais je n'avais pas trop envie de me prendre la tête...


De la même façon, j'ai commandé une carte SD avec l'OS pré-installé. Oui, il faut préciser que cet Operating System est le Raspbian, il s'agit d'une distribution Linux (Debian pour les intimes) que l'on trouve en téléchargement gratuit sur www.raspbian.org. Evidemment, les linuxiens me lanceront des cailloux pour tant de facilité, mais je me suis promis de l'installer sur une carte à la mimine plus tard, pour l'heure je préfère commencer avec une config clé en main. D'autant que j'ai entrevue deux articles de (l'excellent) Christophe Blaess dans ma revue préférée Linux magazine dont le sujet est de faire un full install sur le raspberry, même si je m’inquiète de l'install des pilotes dédiés de cette plateforme... On verra après!



En outre, j'ai commandé une alimentation microusb (une alimentation de smartphone fait l'affaire). Ne possédant pas d'écran HDMI, j'ai également commandé un cordon DVI mâle/HDMI mâle, même si je compte principalement me connecter dessus via SSH en console. Enfin, un dongle wifi pour avoir du réseau par l'intermédiaire de ma box sans contrainte filaire.



Le colis est arrivé via UPS en provenance d'Angleterre en moins de 48 heures! Sauf la clé wifi qui est en cours de réapprovisionnement..., mais cela ne m'empêchera pas de tester ce petit bijou de technologie!!! Je déballe donc rapidement le précieux objet, il vrai que sa taille est impressionnante (de l'ordre d'une carte de crédit). Bon, rien ne vaut un test de bon fonctionnement.

Test de la bête

Comme je vous le disais juste avant, j'ai opté sur la facilité en choisissant une configuration plug & play. Donc, juste le temps de trouver un câble réseau pour le brancher sur ma box, de mettre la carte SD dans le slot du raspberry pi (attention de bien enfoncer la carte!) et de l'alimenter par le port microusb directement relié à mon ordinateur.

Ensuite, par habitude je recherche l'adresse IP du raspberry dans ma plage d'adresses IP DHCP configuré dans ma box. Il suffit pour cela de faire quelques ping pour l'identifier. Ensuite, je tente une connexion grâce à l'utilitaire Putty en SSH. Et çà marche! j'ai l'invite de commande. Pour se connecter la première fois, le compte est pi et le mot de passe est raspberry. Pour initialiser le raspberry, il faut taper la commande sudo raspi-config. Ensuite, il ne faut pas oublier d'initialiser le mot de passe root du sudo par sudo passwd.


Bon allez, un dernier effort. Je connecte un écran sur mon câble DVI/HDMI, un hub USB pour le clavier la souris et une clé USB. Au démarrage, l'affichage fonctionne correctement, je configure via sudo raspi-config pour que le bureau s'affiche au démarrage et reboot le rasperry pi. Aucun PB, l'ordinateur répond quasi-immédiatement à mes commandes. J'ai même poussé le vice à installer le mplayer pour regarder une vidéo!

Conclusion

Voila, le test n'est pas plus difficile. Evidemment, je suis encore loin d'avoir exploré toutes les fonctionnalités du raspberry pi, mais il fonctionne correctement et répond immédiatement aux commandes de la console.

Je vais donc pouvoir le mettre en oeuvre et voir si je peux l'utiliser en tant que central domotique. Le gros intérêt que j'y vois avec ce mini-PC, c'est sa très faible consommation électrique. Avec 3W, on peut le laisser tourner H24 sans se soucier de la facture électrique. A suivre donc...










Pseudonyme (obligatoire) :
Adresse mail (obligatoire) :
Site web :




© 2017 www.doritique.fr par Robert DORIGNY